Synopsis
En juillet 1867, au moment de son décès, l’affaire est continuée par sa veuve, Anne-Claire Normant née Lefebvre, et ses quatre fils qui s’associent ensemble en formant une société au capital de près de 3 millions six cents mille francs. Les enfants se partagent les rôles tout en assumant conjointement la direction de la maison. Le dernier né, Émile Benjamin Normant (1845-1920) se retrouve progressivement seul à la tête de l’entreprise suite aux retraits de ses frères (Louis Antoine Normant, le premier à se mettre en retraite en 1883 et Henri Normant en 1889) et, en 1889 aux décès d’Anatole Aristide Normant et Madame veuve Normant, leur mère.
Bref historique de la maison Normant frères
Accueil Sites amis Auteur Synopsis Biographies Lieux Documents ContactLa manufacture Normant : une aventure industrielle unique en Sologne
Hippolyte Normant II : entre fortune et difficultés (1920-1951)
Une enfance et une jeunesse chaotique (jusqu'en 1815)
Une belle réussite familiale (jusqu'en 1849)
Les débuts de l'association fraternelle (jusque vers 1825)
Une lente agonie (jusqu'en 1969)
Apports & survivances : un héritage méconnu et mal géré
Sources
Une nouvelle génération de frères Normant (jusqu'en 1889)
Benjamin Normant, un grand modernisateur (jusqu'en 1920)
Hippolyte Normant, un grand patron (jusqu'en 1867)
Copyright Décembre 2010
Auteur : Laurent LEROY - Design by : Live On Web Communication
Mentions légales. Droit d’auteur et droits de propriété Le site www.histoirenormantromorantin.com constitue une œuvre dont Laurent LEROY est l’auteur au sens des articles L111-1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Les photographies, textes, dessins, graphismes ainsi que toutes œuvres intégrées dans le contenu du site sont propriété de Laurent LEROY ou de tiers ayant autorisé à les utiliser. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, dudit site et des œuvres qui y sont reproduits sont autorisés sous réserve qu’elles soient strictement réservées à un usage personnel excluant tout usage à des fins publicitaires et/ou commerciales et/ou d’informations et/ou qu’elles soient conformes aux dispositions de l’article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle. A l’exception des dispositions ci-dessus, toute reproduction, représentation, utilisation ou modification, par quelque procédé que ce soit, de tout ou partie du site, de tout ou partie des différentes œuvres qui le composent, sans avoir obtenu l’autorisation préalable de Laurent LEROY, est strictement interdite et constitue un délit de contrefaçon sanctionné par les articles L335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.